J'ai testé pour vous : la vente de vin "façon tupperware"avec Domus Vinum

Publié le par Domi

Je dois être victime d'une malédiction ! Mes amies m'entraînent les unes après les autres à toutes sortes de réunions de vente à domicile. J'ai testé les plus célèbres, les réunions Tupperware, puis les ventes de bougies, de lingerie, de bijoux, de vêtements et "last but not least" la vente de vin.

 

le décor est le même, une maison amie nous accueille, une table, des chaises autour. L'assemblée diffère cependant, pour la première fois de mes aventures de testeuse, il y a des hommes !

 

La maîtresse de maison nous installe. L'atmosphère est décontractée. Bien sûr on ne va pas nous faire de mal, juste égayer nos papilles. De grands verres à vin pétillant arrivent, accompagnés de petites assiettes garnies de cake salé et de minis choux.

 

L'instigateur de cette rencontre se présente à nous. Frédéric Brégeon, ancien fonctionnaire reconverti, le sourire aux lèvres, nous présente sa société "Domus vinum".

 

vente-vins-reunion-domicile-frederic-bregeon-domus-vinum.jpg

 

Sur le modèle des réunions de vente à domicile, ce passionné a créé un concept autour du vin et surtout la découverte et la mise en lumière de petits vignobles méconnus et pourtant  proposant des terroirs de qualité.Je note qu'il devrait améliorer la présentation. On ne se refait pas et j'aurai bien envie de l'envoyer à "Nouveau look pour une nouvelle vie" pour qu'il remplace son allure d'ancien étudiant qui n'a pas grandi pour celle de jeune chef d'entreprise, cool et branché !

 

Nous commençons par un vin aux fines bulles. Tandis que nous goûtons, Frédéric nous distille de nombreuses informations sur le cépage, le vigneron, les arômes et les ressemblances avec d'autres breuvages plus connus. Il est intarrissable. tandis qu'il change les verres et nous fait tester (avec modération, nous sommes là pour goûter par pour boire) un vin blanc, puis un rouge. Nous écoutons les explications et essayons de retrouver les saveurs qu'il nous décrit.

 

Ces messieurs sont connaisseurs et j'écoute des noms de caves, de domaines, de vignobles, de vins. Les femmes ne sont pas en reste et savent très bien faire entendre leurs préférences.

 

On plaisante, on réclame des précisions que Frédéric, toujours disponible, s'empresse d'apporter.

 

En définitive, je passe un bon moment. J'ai appris tant de choses que j'en ai oublié les trois quarts. Personnellement je n'ai pas spécialement apprécié les vins proposés mais j'ai commandé quelques bouteilles que j'avais préalablement goûté chez mon amie. Je ne suis pas au coeur de la cible recherchée par "Domus vinum" qui, je pense a plus de succès auprès de consommateurs réguliers qui aiment se faire plaisir grâce à des découvertes régionales, des récoltants qui mettent en avant la qualité et des vins originaux et abordables.

 

Une bonne note à Frédéric Brégeon, cet amateur éclairé, qui sait transmettre sa passion avec simplicité et efficcacité.

 

Alors maintenant je n'ai plus qu'une dernière question à mes si chères amies : C'est quand la réunion avec des produits sexys, des trucs un plus plus hot.......une vente de bodyguards ou une démonstration de stripteaseurs ? Hein ? Quand ? Parce que mes placards sont remplis de petites boîtes en plastique !

Publié dans j'ai testé pour vous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article