Mon mari n'aime pas le bruit ! ou Maman fait de la résistance !

Publié le par Domi

J'adore écouter la radio au saut du lit. mon plus grand bonheur au réveil est, je l'avoue, très égoïste. Je ne connais pas de plus grand plaisir que de m'attabler devant mon méga bol de thé au lait, accompagné de tartines grillées et de les déguster en solo au son de mon présentateur du matin. Je me branche sur Europe 1 et je laisse Bruce Toussaint me raconter les derniers évènements importants, lancer la météo ou le potin qui fait du bien. Je ne crache pas sur un résultat sportif, une interview musclée, un conseil pratique, économique, cinématographique, cosmétique, vestimentaire, littéraire......Je me complais à râler après les publicités ineptes, les hommes politiques insipides et prétentieux, tout, du moment que je n'ai pas à parler !

 

Mais depuis plus de trente ans, ce goût se heurte à celui de Monsieur Chéri qui lui n'aime que le bruit de sa cuillère, ou celui de nos voix. Il boit son café en vitesse et reprend sans peine la conversation qui s'est éteinte en même temps que nos lampes de chevet la veille au soir.

 

"Alors tu n'oublies pas de passer à la banque et de demander un rendez-vous à monsieur Truc Muche. Tu sais quand doit passer le jardinier ? Il est plus que temps de tailler la haie qui déborde au dessus du mur du voisin. Tu envisages de donner mes pantalons à raccourcir avant ou après que j'ai grandi ? Parce que tu vois ça ne risque pas d'arriver !"

 

Des informations, des questions, de l'humour ! Voilà qui fait trop à l'heure du petit déjeuner !

 

Une autre de ses qualités en matière de chasse au bruit est son allergie obsessionelle contre mon malheureux aspirateur ! Je redeviens le temps des vacances ou des weekends une femme des années quarante qui passe le balai. Il ne me reste plus qu'à enfiler une blouse ou un tablier, de me nouer sur les cheveux un fîchu et je ressemble tout à fait à ma grand mère.

 

Adieu à mon univers musical qui rythme mes activités. La chaîne hifi ne sert plus que de décor, ma radio est muette et prend la poussière sur l'étagère, la maison résonne de silence.

 

Cet interdit ne s'applique bizarrement qu'à mon "bruit". Dès que la télévision se fait entendre, elle brâme. Les commentateurs sportifs s'égosillent à qui mieux, mieux et des cris vindicatifs s'élèvent du canapé pour vilipender l'arbitre ou les joueurs !

 

Aujourd'hui j'ai lancé une contre offensive qui me fait craindre que nous nous dirigions vers un remake de la série de M6 "Scènes de ménage" avec dans les rôles titre, Monsieur Chéri et moi même, remplaçant avantageusement Huguette et son irascible époux.

 

Luttant contre une dictature de plus de trente années et craignant qu'à la retraite la promiscuité n'arrange pas mon problème je me suis mise à faire la jeunette et à écouter ma radio ainsi que mes séries avec les écouteurs aux oreilles.

 

Au début cela surprend. Je dodeline de la tête en chantonnant, je m'esclaffe aux absurdités des humoristes de la station et je n'entends plus les appels de mes hommes, petit et grand.

Je continue en regardant mes séries préférées sur mon ordinateur et grâce à mon écoute perso je privilégie la V.O. Je fais mine de regarder le foot en podcastant Laurent Ruquier sur mon I. phone.

 

En un mot Maman fait de la résistance !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LOUANCHI 20/11/2013 14:58






HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

lien vers http://www.dailymotion.com/vid [...] e-vie_news
En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des
arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A
l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques
minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul
aujourd'hui se décide à parler.
35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte.
Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.
Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma
vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au
téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

Malou 01/12/2011 16:22


J'ai trop ri à la lecture de ton billet. C'est de l'auto dérisison car il m'a semblé que tu décrivais mon petit déj. Pour l'aspi et la musique, mon Monsieur Chéri à moi est un peu plus
tolérant. C'est le soir au moment où j'ai envie de me laisser aller dans les bras de morphée qu'écouteurs de mon Ipod branchés aux oreilles, j'écoute mes podcasts préférés , préservant ainsi les
oreilles de Monsieur Chéri-Malou. Amitiés salines, Domi. A bientôt de te voir sur mon blog peut-être.

Domi 03/12/2011 20:45

Je savais que je n'étais pas la seule ! Et le tien met- il les yeux en l'air quand tu éclates de rire en écoutant les podcasts ? Amitiés nantaises

Mareult 21/11/2011 10:20


Bravo pour cette affirmation de toi... La liberté, un savant équilibre entre soi et les autres.

Domi 21/11/2011 17:40

Enfin une affirmation....en sourdine !

Mlle toutouille 20/11/2011 21:41


et elle a bien raison :D

Domi 21/11/2011 08:58



bonjour toi ça faisait longtemps !