Mariage mixte mode d'emploi

Publié le par Domi

Il m'aurait été facile de poster cet article dans la rubrique "j'ai testé pour vous", mais au bout de trente ans ce n'est plus un essai !

 

Mon mari est d'origine étrangère et ce qui illumine notre quotidien pave aussi notre chemin de petits cailloux pointus qui, si on n'y fait pas gaffe, peuvent vite gêner la marche et  forcer à s'arrêter, à se déchausser, voir à jeter ces saletés de chaussures qui blessent !

 

Une rencontre banale : deux étudiants, une cafet (on se croirait dans Hélène et les garçons), des paroles échangées, des cafés, des sourires, des conversations, des plateaux, du rab......

 

Le premier appart, quatre étages sans ascenseur, un nid froid l'hiver et chaud l'été (vive les combles !). On s'apprivoise, on se découvre, on rencontre la famille (la mienne), on parle mariage ! La vie est belle !

 

Trois enfants plus tard, quelques rides, un peu d'arthroise et de kilos en plus, nous sommes toujours là.

 

Est-il plus difficile de réussir au long terme un mariage entre deux personnes de cultures différentes ? Y a-t-il plus d'incompréhensions, de tensions, de frictions ? Ou au contraire, la richesse de ces deux univers, de cette rencontre, de cette découverte et de cette volonté de comprendre avant de juger, de ne pas se buter mais de trouver des compromis est-il gage de longévité ?

 

A chacun sa réponse. Pour ma part je n'ai jamais regretté cette union qui, comme toutes les autres, a connu des tempêtes et des ciels bleus, Nous avons de nombreux amis qui sont dans notre cas et nous nous sommes enrichis mutuellement.

 

Ma vie s'est façonnée autour de cette part d'inconnu qui me fascinait. Une autre vie, une autre enfance sous le soleil de l'Afrique, des parents venus du levant installés au Sénégal, une éducation française dans les écoles de la colonie, des racines libanaises, un présent français.

 

senegal10.jpg

                                                                       Dakar

Saint-Louis-du-Sénégal

                                                                      saint Louis Sénégal

18-Tyr-auberge.jpg

                                                                  auberge Tyr

 

Pour la mon voyageuse que je suis, c'était l'alchimie parfaite ! Le dépaysement venu à moi, sans les aéroports (bien que je les ai fréquenté souvent au fil des années), sans les moustiques (cotoyés malgré moi ensuite) et, j'espérais, espoir vain, sans la tourista ! Un bain d'exotisme au quotidien, un brassage culturel, une cuisine colorée que j'ai adopté, une musique.....Mais aussi des cris, des engueulades loin du tiède de mon enfance, des rires et des larmes, des embrassades et des départs, des retrouvailles....De la vie en 3D !

 

Allez j'en reprendrais bien encore pour trente ans !

Publié dans vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

femmes russes rencontres 22/10/2013 16:26


sympa les photos !

Malou 06/12/2011 13:49


Ton humour habituel pour une mise en lumière d'une vie de couple vivante et en relief ! C'est drôle mais moi qui ai créé avec Monsieur Chéri-Malou (mdr!!!) une famille recomposée, je pourrais
sans doute me retrouver dans tes bas et hauts, départs et retrouvailles, etc... Je n'aurais pas aimé une vie tiède, pas mon caractère. J'ai été servie et aujourd'hui près de 30 après, nous aussi
resignons avec un bonheur quand même assagi. D'ailleurs nous nous étions engagés pour un bail de 75 ans, ce qui nous mènerait au-delà de nos 100 ans (mdr!! le goût du risque !). Bises marines,
Domi.

Mareult 04/12/2011 19:30


Très joli éloge ! Bravo et bonne route pour les trente ans suivants !

Domi 05/12/2011 08:04

Merci la voyageuse !